5 conseils pour un massage érotique de qualité

Massage érotique en couple

Un massage érotique est un moment de partage. En tant que masseur ou masseuse vous devez absolument vous concentrer sur votre partenaire et sur ses réactions. Avec le temps, apprenez ce qu’il ou elle aime le plus et personnalisez votre massage en fonction.

N’hésitez pas à être créatif et variez votre massage avec d’autres types de stimulations. Ne vous contentez pas seulement de vos mains pour réaliser votre massage érotique. Vous pouvez par exemple aussi utiliser votre langue, vos seins, votre sexe, vos cheveux ou encore vos pieds.

Dans tous les cas, n’ayez pas de préjugés sur ce qui lui fera plaisir ou non. De plus, ne limitez pas votre plaisir à donner un massage : votre imagination est votre seule limite.

Créer la bonne ambiance

C’est un point que nous avons déjà abordé dans un article précédent, mais il est bon de le rappeler. L’atmosphère de la pièce où se déroule le massage contribue à la réussite de celui-ci.

Le massage doit se faire dans une pièce calme avec une ambiance propice à la sensualité. Rien ne doit venir troubler la séance donc éteignez la télévision, les téléphones portables, débranchez les téléphones fixes et créez votre petite bulle.

Optez pour une lumière tamisée et mettez une musique de fond relaxante à un faible volume sonore. Pensez aussi à monter le chauffage si nécessaire, car lorsque vous allez faire votre massage vous serez tous les deux nus.

Le confort du massé

La personne qui reçoit le massage doit être installée confortablement sur un espace ferme, mais tout de même rembourré.

Nous vous conseillons d’éviter de faire le massage sur un lit, car la hauteur de celui-ci ne facilite pas le travail de celui ou celle qui donne le massage.

La meilleure solution est de faire ce massage sur une table prévue à cet effet, mais tout le monde ne veut ou ne peut investir dans ce type d’équipement alors le plus simple reste tout simplement de s’installer par terre.

Prenez plusieurs couettes ou couvertures que vous poserez en couche à même le sol afin d’obtenir un espace suffisamment large et confortable comme ça le massé pourra s’étendre comme il le souhaite tandis que la masseuse aura assez de place et d’appui pour réaliser sa prestation.

Les huiles de massage

Il est plus agréable de recevoir un massage qui est réalisé à l’aide d’une huile. Celle-ci permet une glisse fluide entre le corps du masseur ou de la masseuse et celui du massé. À défaut, crèmes hydratantes ou lait pour bébé peuvent aussi faire l’affaire.

Il existe divers type d’huiles et de nombreux parfums, tout d’horizon :

  • Les huiles comestibles sont une bonne option si vous décidez de faire plaisir à votre partenaire à l’aide de vos lèvres et de votre langue.
  • C’est aussi le cas pour les huiles aphrodisiaques comme le bois de santal, le patchouli ou l’ylang-ylang.
  • Des huiles de néroli, jasmin ou encore l’huile de rose seront à privilégier si vous souhaitez apaiser la personne qui reçoit le massage.
  • L’huile essentielle de lavande favorise la relaxation.

Enfin, sachez qu’il est tout à fait possible de mélanger des huiles de base avec des huiles essentielles afin d’obtenir une huile qui aura des effets bien spécifiques. Vous trouverez plus d’informations sur l’aromathérapie dans cet article.

Dernier conseil pour votre huile de massage, pensez à la faire chauffer (pas trop !) au bain-marie avant le massage. La sensation sera encore plus agréable pour le massé.

L’importance de la respiration

Avant de commencer le massage à proprement parler, il est important de prendre quelques minutes pour respirer correctement et profondément. Cette respiration lente permet de libérer le corps et l’esprit.

Un massage érotique ne se résume pas à une série de manœuvres réalisées mécaniquement. Au contraire, il faut vraiment s’imprégner du moment et faire en sorte que chaque caresse soit un acte de sensualité.

La respiration doit donc être profonde et se faire par le ventre et non la poitrine. La personne qui reçoit le massage doit donc inspirer par le nez (le ventre se gonfle) puis expire par la bouche (le ventre se creuse). Il n’est pas nécessaire de « forcer » lors de l’expiration, laissez simplement l’air sortir par la bouche naturellement.

En tant que masseur/masseuse, n’hésitez pas à créer un contact avec votre partenaire en posant une main sur son ventre (sans appuyer) et l’autre au niveau de la cage thoracique (entre les deux seins pour une femme). Ainsi vous pouvez inspirer / expirer avec lui pour lui indiquer le bon rythme.

Au cours du massage, pensez à être en harmonie avec la respiration du massé et soyez attentif à ses réactions.

Le masseur / la masseuse

Il est indispensable d’avoir les mains chaudes avant de commencer le massage donc, faites le nécessaire. Frottez vos mains l’une contre l’autre, passez les quelques minutes sous l’eau. Si le premier contact est froid alors la personne qui reçoit le massage sera tendue.

Puisque nous parlons des mains, pensez aussi à prendre soin d’elles. Hydratez-les pour les garder douces et coupez ou limez vos ongles pour qu’ils restent courts. Au cours de votre massage, vous pourriez être amené à utiliser diverses parties de votre corps alors là aussi n’hésitez pas à vous enduire de crème hydratante afin de garder la peau douce et soyeuse.

Lorsque vous faites le massage, gardez le dos droit et utilisez le poids de votre corps pour donner du rythme et de la profondeur. De plus, cela vous évite de forcer sur vos bras et vous épargne de la fatigue. Suivez la respiration du massé lors du massage et appuyez lorsque la personne expire (surtout lorsque vous massez le dos et le ventre).

Votre confort en tant que masseur est primordial. Les positions que vous adoptez ne doivent pas vous faire souffrir (attention à votre dos !). Essayez d’avoir une attitude zen et bienfaitrice où vous serez concentré sur le moment présent. Ne vous laissez pas distraire par vos préoccupations du quotidien. Pour cela, vous aussi respirez par le ventre et soyez en harmonie avec la personne massée.

Enfin, adaptez l’intensité de vos manœuvres à la personne qui reçoit le massage. Un massage trop ferme sera désagréable tandis qu’un massage trop doux aura moins d’effets.

Comment savoir si vos pressions sont adaptées ? Demandez ! 

Posez des questions à votre partenaire sur ce qu’il ressent et ce qu’il souhaite. Avec le temps, vous vous connaîtrez mieux et vos séances seront de plus en plus fluides et agréables.

Trouvez votre massage